DRAGONS DE ROUEN

VEN. 20 SEPTEMBRE 20H00 | 3ÈME JOURNÉE
6 - 2
( 2-0 / 3-2 / 1-0 )
Rouen FINAL Angers

DIM. 22 SEPTEMBRE 18H30 | 4ÈME JOURNÉE
0 - 0
( - / - / - )
Chamonix Rouen

REPRISE 2019/2020 : ENTRETIEN FLEUVE AVEC MARC-ANDRÉ THINEL



La préparation estivale des Dragons de Rouen s'est terminée samedi soir à Dukerque sur un large succès 8-2 des jaune et noir chez les Corsaires.

Le bilan de pré-saison des joueurs de Fabrice Lhenry est plus que satisfaisant. Cinq semaines sur la route, hors de leurs bases en raison des travaux de la patinoire de Rouen, et un total de 8 succès en 10 matchs.

Huit succès consécutifs, dont deux de prestige face à Fribourg et Genève, après deux revers face à Angers et Caen lors des deux premières sorties.

Ce lundi 9 septembre, les Dragons retrouvent leur patinoire de l'île Lacroix et la compétition reprendra ce vendredi 13 avec la réception des Aigles de Nice pour la reprise de la Synerglace Ligue Magnus.

BILLETTERIE ici.

L'occasion d'échanger avec le mythique #24 de l'attaque rouennaise, l'inoxydable Marc-André Thinel, 38 ans. Son avenir, ses records, sa carrière, ses objectifs... Entretien fleuve avec "Super Marco".

rhe76.com : A quelques jours du lancement officiel de la saison 2019/2020, comment abordes-tu ce nouvel exercice, le 15ème pour toi à Rouen ?
Marc-André Thinel : J'essaie d'aborder cette saison comme j'ai toujours fait avant. Mais c'est difficile de ne pas penser que ceci est la dernière fois que ça m'arrive. Donc j'essaie vraiment de profiter de chaque moment pour ne pas avoir de regret à la fin. 
Il y a quand même des moments difficiles. Avec les travaux à la patinoire, on peut dire que c'est le camp d'entrainement le plus difficile que j'ai eu à faire depuis mon arrivée. Ne jamais être à la maison où dans notre vestiaire, dans nos propres trucs, avec le temps, c'est compliqué pour tout le monde. Même si on savait un peu dans quoi on s'embarquait, ça commençait à être difficile physiquement et mentalement.

rhe76.com : Tu confirmes donc bien qu'il s'agira de ta dernière saison sportive ?
M-A.T : Oui oui, je confirme bien que cela sera ma dernière. Toute bonne chose a une fin. J'ai bien profité depuis mon arrivée ici et maintenant je veux aussi profiter de ma famille et commencer quelque chose de nouveau.

rhe76.com : Ressens-tu quelque chose de particulier ?
M-A.T : Evidement que c'est particulier ! J'ai passé les 15 dernières années de ma vie ici. Ça sera quand même une saison différente car je sais que c’est ma dernière mais je ne veux pas non plus qu'on me parle de ça tous les jours. Je ne joue pas que pour le plaisir de jouer, je veux aussi gagner le plus possible et garder le meilleur souvenir de cette dernière saison. Je sais que plus la fin approchera, plus ça sera difficile émotionnellement mais voilà, c'est comme ça, c'est la vie.

rhe76.com : Vis-tu les débuts de saison comme au début de carrière ? Ou différemment, avec plus de recul ?
M-A.T : J'essaie de le vivre le plus normalement possible, mais c'est sûr que ce n'est pas comme les autres. Donc voilà, quand je trouve ça plus difficile, que ça soit physiquement ou mentalement, j'essaie de me dire que je dois en profiter au max pour ne rien regretter à la fin.

rhe76.com : Quel regard poses-tu sur l’équipe cette année ?
M-A.T : Comme à chaque année, Guy et Thierry on bâtit une excellente équipe. Le fait de garder un bon noyau de joueur facilite vraiment la vie. Après, on ne sait jamais comment ça va tourner. Il faut travailler dur à chaque entrainement et à chaque match pour gagner le dernier de la saison. 
Si on regarde la saison dernière, certains diront que ça a été une super saison mais ça reste qu'à la fin, on n'a rien gagné et ça reste une déception. 
Donc il faut apprendre de ça, garder le positif et travailler sur les choses qui allaient moins bien. Il y aura d'autres équipes qui vont aspirer au titre aussi donc à nous de faire la différence et gagner quand il le faudra. 

rhe76.com : Ton objectif cette saison, la victoire, toujours ?
M-A.T : Mon objectif a toujours été et restera le même cette saison. Je veux aider le plus possible l'équipe à gagner et si je joue encore, c'est justement parce que je sais que je peux le faire. On a tous un rôle dans l’équipe et tous les gars doivent faire le max pour y parvenir. 

rhe76.com : Quel rôle as-tu dans le vestiaire ? Comment te comportes-tu ?
M-A.T : Le vestiaire pour moi c'est le plaisir. Je n’ai jamais vraiment été quelqu'un qui se prend au sérieux. Je suis très détendu et c'est l'image que je veux projeter. Par contre une fois que les matchs commencent, on doit tous être prêt à 100%.
Je ne suis pas le gars qui va se lever pour motiver les troupes, je suis plutôt celui qui va faire une petite blague à un coéquipier pour le détendre un peu. 

rhe76.com : Quel regard portes-tu sur ta carrière jusqu'ici ? 
M-A.T : Je suis quand même satisfait de la carrière que j'ai connue. J'ai adoré mon temps junior à Victoriaville, je retiens plein de beaux souvenirs. 
Mes quatre années avec les Canadiens de Montréal ont été très difficiles moralement. Mais avec le recul, je réalise que j'ai eu beaucoup de chance de faire partie d'une organisation aussi prestigieuse.
Et pour ce qui est de Rouen, ça a été la meilleure décision pour moi. Venir ici, gagner des titres, ça a donné un second souffle à ma carrière car après mes quatre années en Ligue américaine, j'avais perdu le plaisir de jouer.


rhe76.com : Plus jeune, pensais-tu jouer jusqu'à tes 38 ans (39 en fin de saison) ?

M-A.T : Non ! Jamais je n'aurais pensé jouer encore à mon âge.  Je me disais que 33-35 ans ce serait déjà très bien. J'ai eu la chance d'éviter les grosse blessures, c'est un gros plus pour un joueur âgé qui veut continuer à jouer. 

rhe76.com : Si tu ne devais retenir que trois souvenirs sportifs de ton parcours à Rouen, lesquels retiendrais-tu ?
M-A.T : Trois souvenirs ? C'est pas assez ! Haha. Chaque coupe gagnée en est un. Mais si j'avais à choisir, je dirais la première saison. Pas une défaite en saison, c'est quelque chose de rare ! On pourrait dire que le niveau n'était pas le même mais ça reste une saison parfaite et personne ne pourra nous enlever ça. 
Ensuite, de toutes les Magnus gagnées, pour moi la meilleure a été la remontée contre Angers (2009/2010). Perdre 2-0 dans la série et gagner 3-2 à la maison avec une ambiance de folie, c'est exactement pour ça qu'on joue au hockey. Mais bon, comme j'ai dit, toutes les finales gagnées sont de beaux souvenirs. 
Et pour finir, la Continental Cup 2012. Un week-end incroyable avec une victoire improbable. Et pareil, une ambiance incroyable !

rhe76.com : Au cours de ta carrière à Rouen, as-tu eu des propositions ou des envies d'ailleurs ? 
M-A.T : Oui, j'ai eu des offres, principalement au début. Je me rappelle que pendant la première saison ici mon agent m'avait contacté car j'avais quand même refusé un contrat à Montréal pour venir jouer ici. Ils avaient rappelé pour savoir si je voulais revenir en ligue américaine pour la fin de saison. 
Ensuite via d'autres agents, si je me rappelle bien, j'avais eu quelques offres de la Suisse, l'Allemagne, la Finlande et l'Autriche. Mais franchement, je n'ai jamais vraiment eu l'intention de partir.

rhe76.com : Pensais-tu à devenir un "franchise player" ? Rester aussi longtemps dans un même club ?
M-A.T : Non, je le pensais pas ! Mais est-ce qu’un joueur arrive dans une nouvelle équipe en se disant ça ? Je ne crois pas. Ça prend une volonté de la part du joueur mais surtout de la part de l'équipe en question. 
Je suis fier de ce que j'ai pu apporter à Rouen et j’espère que ce n'est pas terminé. Je suis aussi très reconnaissant envers tous les coéquipiers que j'ai eus car sans eux, rien de cela aurait pu arriver.

rhe76.com : Deuxième meilleur pointeur et buteur de l'histoire du club derrière Franck Pajonkowski, meilleur passeur et joueur le plus capé des Dragons...  Comment vis-tu le fait d'être une "légende" du hockey rouennais ? Fier ? Détaché ? Reconnaissant ? 
M-A.T : Je suis surtout reconnaissant. Comme j'ai dit, j'ai toujours eu le sentiment d'être aimé et respecté par les gens ici. Fier, bien sûr que je le suis ! Mais sans les joueurs, le staff et les supporters, c'est impossible à réaliser. Meilleur passeur c'est bien, mais ce qui me rend fier, c'est que ça a permis à l'équipe de gagner et c'est ça le plus important. Pour les buts, le record me semble loin, mais je dois dire que j'aurais bien aimé voir la tête de "Pajon" si je l'avais dépassé ! Haha

rhe76.com : Un mot sur la ville ? Et le public ? Cela a-t-il joué dans ta carrière ? Comment les trouves-tu ?
M-A.T : Sans le public, il n'y aurait pas de hockey. Ici à Rouen, je crois qu'on s'entend tous pour dire que c'est le meilleur public de France. Jouer dans une patinoire vide ou sans bruit, il n'y a rien de pire, donc évidemment que ça m'a beaucoup aidé. La plupart m'ont toujours soutenu et je ne vous remercierais jamais assez. 
Rouen est une ville de hockey et c'est tout. J'ai ma maison ici, j’ai rencontré ma femme, nos enfants sont nés ici. J'ai créé des liens et des amitiés qui vont rester toute ma vie. 

rhe76.com : Une fois les patins raccrochés, connais-tu la suite que tu donneras à ta carrière ? Intégreras-tu le staff des Dragons de Rouen comme évoqué ?
M-A.T : Je ne sais pas encore exactement mon projet d'après-carrière. Oui, je vais rester avec l'équipe mais je ne connais pas encore la fonction. J'aimerais aussi commencer quelque chose à coté car je veux connaitre autre chose que le hockey. Thierry m'aide beaucoup avec ça et on va se pencher sur la question dans les prochains mois. Mais c'est sûr que je serais avec l'équipe encore car c'est ma vie et je ne peux pas arrêter du jour au lendemain.



 PUBLIE LE DIMANCHE 08 SEPTEMBRE 2019
Equipe MJ Pts
1ANGERS49
2ROUEN48
3CHAMONIX25
4AMIENS24
5GAP13
6BORDEAUX23
7GRENOBLE12
8MULHOUSE21
9NICE21
10ANGLET10
11BRIANCON30
VIDEOPHOTOS

Dans les coulisses d'un déplacement avec la Tribune G
2019-09-20
SONDAGE
DRAGONS DE ROUEN
BUREAUX
25 rue Jean-Philippe Rameau
76000 - ROUEN
02 35 88 96 88
PATINOIRE
Avenue Jacques Chastellain
76000 - ROUEN
ARCHIVES

Saisons :
Categories :


Mentions Légales
Copyright © 2018 - RHE 76 - Tous droits réservés