LM – 19ème journée : Rouen – Briançon : 1-2, un revers malgré l'intensité - DRAGONS DE ROUEN


LM – 19ÈME JOURNÉE : ROUEN – BRIANÇON : 1-2, UN REVERS MALGRÉ L'INTENSITÉ


Les Dragons de Rouen se sont inclinés 1-2 face aux Diables Rouges de Briançon ce mardi soir sur l'île Lacroix pour le compte de la 19ème journée en retard de Ligue Magnus.

 

Une défaite qui n'est intervenue qu'en toute fin de rencontre. A 45 secondes du terme du temps réglementaire.

 

En fait, les deux buts encaissés par les Dragons ont tous deux été inscrits en fin de période (1-1 à 39'46 et 1-2 à 59'45).

 

Car avant cela, cette partie était un vrai duel de défenses et de gardiens. "C'est vrai que ça a été un match plus défensif", concède Gabriel Girard à la fin du match. "Mais les défenseurs nous ont facilité la tâche. Après c'est toujours plus décevant de perdre à quelques secondes de la fin".

 

"On voulait vraiment gagner ce soir. Je pense que ça a été un bon match, avec deux bonnes équipes. Malheureusement, les points positifs qu'on peut tirer d'une défaite ne suffisent jamais. On rate les deux points, c'est tout".

 

Ronan Quemener d'un côté, Gabriel Girard de l'autre, nous offraient en effet 40 premières minutes d'arrêts spectaculaires sur un grand nombre d'actions franches.

 

Au final, le portier rouennais a repoussé 29 lancers sur 39, contre 27 sur 28 pour son homologue alpin.

 

Malgré six minutes d'infériorité dans le premier tiers voyant notamment un tir briançonnais frapper la barre transversale, les Dragons démontrent une belle solidité défensive et une application certaine à respecter les consignes.

 

A tel point que le virevoltant Yannick Riendeau finit par trouver récompense de ses efforts, à la conclusion d'un lancer flottant d'Andrej Tavzelj, à 17'57.

 

Les Dragons de Rouen mettent la pression comme il se doit à 5 contre 5. Le spectacle est encore au rendez-vous dans la deuxième période, avec de grosses occasions de part et d'autres, mais les gardiens disent non.

 

Loup Benoit touche lui aussi la barre à la 33ème. Les deux powerplays de chaque équipe dans ce second tiers ne donnent rien.

 

Mais à 39'16 donc, malgré un premier arrêt de Gabriel Girard, la défensive rouennaise se fait surprendre malgré un dégagement du patin, de Jonathan Janil, dépossédé de son bâton. Le palet revient dans les crosses briançonnaises qui parviennent tant bien que mal à franchir la ligne de but.

 

Le troisième tiers est plus fermé et disputé. La rencontre aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre, mais a donc choisi son camp, encore à quelques secondes du terme de la période, malgré une dernière supériorité en cage vide pour tenter de revenir.

 

 

Un relâchement coupable ? "Probablement. Je ne crois pas au hasard de toutes façons", explique Rodolphe Garnier dans le vestiaire à l'issue du match. "Le problème a plus été offensif ce soir. En prendre deux, pourquoi pas. Gabriel a fait un bon match, on a relativement bien défendu. Mais n'en marquer qu'un, face à des équipes comme Briançon, ça ne suffit pas".

 

"On a manqué de finition, comme depuis le début du mois de janvier. On a trop été sanctionné aussi. Alors oui, notre jeu en infériorité a été bon. En même temps on le travaille en s'exposant. Après on a eu à peine trois minutes de power play. Mais dans l'attitude, il n'y a pas grand chose à dire. Les joueurs ont fait ce qu'il fallait. Un peu en retard des fois. On a manque d'un peu de lucidité".

 

"Maintenant, si on veut aller au bout cette année, il faut se regonfler. Il n'y a plus qu'une compétition pour tout le monde. Il faut reproduire ce genre de prestation, avec un peu plus de réussite. Il faut retravailler. Ca se joue sur des détails. Là ils ont été contre nous et il n'y a que le travail qui pourra les faire revenir de notre côté".


 

 

 

Rouen - Briançon : 1-2 (1-0 / 0-1 / 0-1)

 

PERIODE 1
Rouen - Yannick Riendeau (Andrej Tavzelj, Lauri Lahesalu) 17:57

 

PERIODE 2
Briançon - Cedric Di Dio Balsamo (Pierre-Antoine Devin, Dave Labrecque) 19:16


PERIODE 3

Briançon - Bostjan Golicic (Jaka Ankerst, Damien Raux) 19:15


 

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 


Les Dragons de Rouen accueillent les Diables Rouges de Briançon ce mardi soir sur l’île Lacroix, en match en retard de la 19ème journée de Ligue Magnus (billetterie ici). Une rencontre qui avait été décalée en raison de la Super Finale de Coupe Continentale, mi-janvier.

 

Une grosse affiche entre le leader et son premier poursuivant, tous deux à la conquête de derniers points majeurs.

 

En effet, en cas de victoire, les Rouennais s’assureraient déjà la première place du classement de la saison régulière, malgré les trois journées qui resteraient encore à disputer. Une première place qui offre toujours "l’avantage" de la glace tous les Play-Offs durant. A savoir accueillir les premières rencontres de la séries, et les dernières décisives.

 

Dans le cas contraire, ce serait les Diables Rouges qui s’assureraient de terminer dans le Top 4 à l’issue de la saison régulière et donc de s’épargner un premier tour de Play-Offs avant les ¼ de finale.

 

Et même continuer à espérer un zéro pointé des Dragons, pour leur ravir une première place inespérée... Difficile à envisager.

 

Difficile à imaginer car les Dragons de Rouen comptent bien saisir la perche qui leur est tendue. Et ce, le plus rapidement possible.

 

Ce duel verra les deux meilleures défenses du championnat (50 buts encaissés par Rouen, 47 par Briançon), et la meilleure attaque face à la troisième (117 buts rouennais, 84 briançonnais).

 

Deux clubs qui se sont déjà rencontrés cinq fois cette saison, dont trois fois en Coupe où les Dragons ont sorti les Diables Rouges en ½ finale, en Coupe de France et en Coupe de la Ligue. Au match « aller » en Ligue Magnus, les jaune et noir s’étaient imposés à Briançon (1-3), alors qu’un mois plus tôt, c’étaient les Briançonnais qui s’imposaient lors du Match des Champions.

 

Après le revers subit en finale de Coupe de la Ligue à Bercy dimanche après-midi, pas le temps de cogiter pour les Dragons. Seulement 48 heures.

 

Il faut dire que le calendrier de ce début d'année étaient particulièrement chargé. Tous le savaient. Après 5 défaites lors des 8 derniers matchs, l'occasion est belle de relever la tête et d'effacer ces derniers revers.

 

Solidarité collective, respect des consignes et discipline seront les clés de la rédemption. Tout un challenge face aux meilleurs ennemis briançonnais, dont les confrontations 2013/2014 ont toujours été particulièrement "animées".

 

 



Rouen - Briançon, 19ème journée de Ligue Magnus (en retard)
Mardi 28 janvier, à 20h30 sur l'île Lacroix
Billetterie ici
Match à suivre en direct radio sur rhe76.com



 

Espoirs Elite : Angers et Grenoble aussi pour finir

 

Les Dragons de Rouen U22 Elite, eux aussi leaders de leur championnat, termineront la saison régulière par deux déplacement cette semaine.

 

Comme leurs aînés, les Rouennais défieront notamment les Ducs d'Angers (ce mercredi à 20h30), 6ème, et les Brûleurs de Loups (ce dimanche à 12h25), 2ème, pour finir.

 

Deux matchs à l'extérieur pour s'assurer une première place presque acquise. Avec 15 victoires et trois 3 défaites seulement en 18 matchs, 6 points d'avance sur Grenoble, il ne manque plus qu'un point aux Dragons pour en être certain.




 PUBLIE LE MARDI 28 JANVIER 2014

PROCHAIN MATCH
MARDI 21 NOVEMBRE 2017 - 19H30
1/8 de finale (COUPE DE FRANCE)
0 - 0
MULHOUSE
ROUEN
1 2 3 T
MULHOUSE
ROUEN
DERNIER MATCH

VENDREDI 17 NOVEMBRE 2017
21ème journée (SAXOPRINT LIGUE MAGNUS)
5 - 4
MULHOUSE
ROUEN
FINAL TB
1 2 3 OT TB T
MULHOUSE
2 0 2 0 1 5
ROUEN
2 1 1 0 0 4
Feuille de Match
DEVENEZ PARTENAIRE
Vous souhaitez devenir partenaire du RHE76 ?
Merci de contacter l'agence Mark'Events
Contact : 02 35 600 006 Site internet : www.markevents.com