Super Finale - Continental Cup : les Dragons sont arrivés en Ukraine - DRAGONS DE ROUEN
En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'information sur les cookies et vous y opposer, vous pouvez consulter nos mentions légales. Fermer X


SUPER FINALE - CONTINENTAL CUP : LES DRAGONS SONT ARRIVÉS EN UKRAINE


Partis ce jeudi matin de l'aéroport Roissy Charles de Gaulle, les Dragons de Rouen, accompagnés d'une cinquantaine de personnes (supporters, staff, sponsors, médias) sont arrivés dans l'après-midi à Donetsk, en Ukraine.

 

Après l'Euro de football, la ville - actuellement bien enneigée - accueille la Super Finale de Continental Cup, où les Dragons de Rouen, champions en titre après leur succès sur l'île Lacroix l'an passé, retrouveront donc le Donbass Donetsk (Ukraine), mais aussi le Metalurg Zhlobin (Biélorussie) et les Bolzano Foxes (Italie).

 

Des adversaires, tous champions dans leur pays, au niveau de jeu assurément relevé.

 

Première analyse

 

Premier adversaire des Rouennais vendredi à 13h30 (heure française), à suivre en direct radio sur rhe76.com : les Bolzano Foxes. Des renards italiens actuellement deuxièmes de la Série A.

 

Habitués à disputer la Continental Cup (deuxième participation à la Super Finale), les Italiens seront sans doute un cran au dessus de l'équipe d'Asiago de l'an dernier, mais peut-être aussi l'une des équipes les plus "abordables" de la compétition.

 

Parmi les éléments forts de l'équipe transalpine, il faudra notamment se méfier du trio d'attaque nord-américain composé du canadien Sharp McGregor, qui évoluait encore récemment dans le championnat AHL et quelques apparitions NHL, et des américains Mark McCutcheon (fils de l'entraîneur) et Ryan Flynn.

 

Défense 100% italienne. Enfin dans les cages, c'est l'excellent gardien Tchèque Thomas Duba, qui devrait se tenir devant les filets.

 

 

 

Pour leur deuxième match samedi, les Dragons de Rouen affronteront les Biélorusses du Metalurg Zhlobin. Peut-être l'équipe sur laquelle le plus de flou plane encore. Il s'agira là de leur première participation à une compétition IIHF.

 

On peut légitimement s'attendre à un groupe du même accabit que le Yunost Minsk, avec qui Zhlobin partage souvent le haut du tableau. Le Metalurg Zhlobin est actuellement leader du championnat biélorusse.

 

On surveillera tout particulièrement le meilleur pointeur/buteur de l’équipe : Vyacheslav Andryushchenko, mais aussi Dimitri Igoshin, Nikita Remezov, Constantin Baranov, Alexei Yeryomin, ainsi que leur gardien international Dimitri Michalkov.

 

 

 

Enfin, pour clôturer ce week-end européen, les Dragons de Rouen retrouveront le Donbass Donetsk qu'ils avaient battu lors du dernier match la saison passée (5-2) pour arracher le titre aux Ukrainiens.

 

On espère évidemment se retrouver dans pareille configuration dimanche pour un match décisif entre les deux équipes. Sauf que cette fois-ci, c'est le Donbass Donetsk qui évoluera à domicile, avec la ferme intention de se venger de la saison dernière et de se forger un palmarès.

 

Et surtout, il s'agira peut-être de l'une des équipes les plus compétitives jamais rencontrées par les Rouennais, actuellement 8ème (sur 14) de la conférence "ouest" du championnat élite russe de KHL.

 

Les plus anciens supporters se souviendront des exploits de la "grande époque" face à Djugardens ou Malmö, mais la situation du lock-out outre-Atlantique en NHL (en passe d'être réglé) devrait apporter une "petite" touche supplémentaire considérable, à un effectif déjà bien fourni.

 

On devrait ainsi retrouver dans les cages ukrainienne l'international suédois Erik Ersberg, gardien NHL, passé les Los Angeles King ! A moins que ce ne soit Jan Lako qui garde les filets...

 

En tout cas, en défense aussi on retrouvera de la NHL, avec Oskars Bartulis, international letton, passé par les Philadelphie Flyers. L’américain Clay Wilson, au club depuis 2007, mais qui a aussi évolué aux Colombus Blue Jackets, Atlanta Trashers, Panthers de Floride, ou encore dernièrement aux Flames de Cagliary. Il a été appelés 7 fois en équipe nationale des USA et a participé plusieurs fois au. All-Star Games de la NHL.

 

Toujours en défense, les Rouennais croiseront le russe Sergei Peretyagin qui évolue en KHL, l'élite russe, depuis 2008. L’expérimenté slovaque (AHL, KHL) Peter Podhradsky et le finlandais Pasi Puistola aussi.

 

En attaque, on commencera par citer le canadien NHL depuis 97 Randy Robitaille ! Une figure de la Ligue Nationale. L'international suédois Fredrik Pettersson également, sans oublier le capitaine déjà présent à Rouen l'an dernier Sergei Varlamov (ex NHL).

 

Autre international, russe cette fois-ci, ex-NHL également, Yevgeni Dadonov. Gros attaquant finlandais aussi : Petteri Wirtanen. L'international tchèque ex-NHL Lukas Kaspar. Ex-NHL aussi, le tchèque Vaclav Nedorost.

 

Et on ne cite pas tout le reste de l'équipe. C'est dire les CV qui seront alignés sur la glace ce week-end. Mais les CV ne font pas tout...

 

 




 PUBLIE LE JEUDI 10 JANVIER 2013

DERNIER MATCH

VENDREDI 07 AVRIL 2017
Play-Offs - Finale Match 6 (PLAY-OFFS)
2 - 4
ROUEN
GAP
FINAL
1 2 3 T
ROUEN
1 1 0 2
GAP
2 1 1 4
Feuille de Match
DEVENEZ PARTENAIRE
Vous souhaitez devenir partenaire du RHE76 ?
Merci de contacter l'agence Mark'Events
Contact : 02 35 600 006 Site internet : www.markevents.com