PLAY-OFFS - FINALE : une affiche chargée d'histoire ! - DRAGONS DE ROUEN
En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez que des cookies soient placés sur votre terminal. Ces cookies sont utilisés pour faciliter votre navigation et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'information sur les cookies et vous y opposer, vous pouvez consulter nos mentions légales. Fermer X


PLAY-OFFS - FINALE : UNE AFFICHE CHARGÉE D'HISTOIRE !


Les Dragons de Rouen ont rendez-vous avec l'histoire ! Mardi 27 mars, à 20h00, ils entameront leur troisième finale de Ligue Magnus successive pour espérer défendre leur double titre (2010 et 2011) et conquérir une troisième couronne de suite, ce qui constituerait un authentique exploit dans l'ère du hockey moderne en France.

 

Rendez-vous avec les Brûleurs de Loups de Grenoble également. En difficulté en début de saison, 7ème à l'issue de la saison régulière, qui aurait parié sur leur présence dans l'ultime rendez-vous de l'année ?

 

Et pourtant, l'histoire (encore elle) refait souvent surface pour rappeler que les grandes équipes se retrouvent toujours dans les rendez-vous importants.

 

Ainsi, cette affiche "Rouen - Grenoble" est l'une des plus disputées (si ce n'est la plus disputée) en phase finale de championnat, avec plus d'une trentaine d'oppositions. Et pas que... Dans les différentes coupes également.

 

Si la vérité d'un jour - et du passé - n'est assurément pas celle de demain, voilà tout de même l'occasion de se replonger rapidement dans les dernières grandes confrontations entre ces deux équipes.

 

LM : 21 ans sans finale Rouen - Grenoble

 

Saison 1989/1990 d'abord : Les Dragons de Rouen remportent leur premier titre de champions de France face à... Grenoble ! Les Bozon et Pouget grenoblois s'inclinent face aux Laporte, Verret, Pajonkowski et Fournier rouennais : 8-5 au match "aller" et 5-1 au match "retour".

 

L'année suivante, rebelote pour la saison 1990/1991. Les deux équipes remettent ça en finale, mais cette fois-ci les Isérois prennent leur revanche et s'imposent de justesse : 5-4 et 5-5. Une passation de pouvoir comme le début d'une grande rivalité. Sauf que... Depuis, les deux équipes ne se sont plus jamais retrouvées en finale... du championnat de France du moins.

 

Car depuis les années 2000, Dragons et Brûleurs de Loups se sont retrouvés deux fois en finale de Coupe de France : en 2004 Rouen s'impose 5-1 et en 2008 Grenoble s'impose aux tirs au but 3-2.

 

En Coupe de la Ligue aussi. En 2007 Grenoble gagne 2-1, mais en 2010 c'est Rouen qui soulève le trophée grâce à une victoire 6-4. Vous avez dit rivalité ?

 

Et ce n'est pas tout. Si l'on tient compte du Trophée des Champions - disputé à chaque début de saison depuis 2007, les Grenoblois ont battu deux fois les Rouennais, en 2008 (3-1) et cette saison 2011/2012 (6-1).

 

Je t'aime, moi non plus

 

On ne reviendra pas sur toutes les confrontations entre les deux équipes en phase finale de championnat, mais il est tout de même de bon ton de rappeler que Dragons et Brûleurs de Loups se partagent déjà le trophée depuis les six dernières saisons (Rouen en 2006, 2008, 2010 et 2011 - Grenoble en 2007 et 2009). A qui cette 7ème saison ?

 

En tout cas, cette année, avantage aux Grenoblois dans les confrontations directes, grâce au Match des Champions. En saison régulière, les jaunes et noirs ont gagné 5-3 sur l'île Lacroix, mais ont perdu 4-1 à Pôle Sud, une semaine après le titre en Continental Cup.

 

Dans les dernières oppositions en Play-Offs, là encore le constat est on ne peut plus serré. En 2008/2009, les Brûleurs de Loups sortent les Dragons de Rouen en trois manches en 1/2 finale avant de remporter le titre. Mais l'année suivante, ce sont les Rouennais qui sortent les Grenoblois en 1/2 finale en trois matches avant de soulever la coupe.

 

A toi à moi

 

Reste que cette saison, la donne a changé ! Pour la première fois de l'histoire, la finale de la Ligue Magnus se jouera au meilleur des 7 matches ! Il faudra donc remporter quatre manches pour se hisser sur le toit de l'hexagone.

 

Une nouvelle formule plus juste, plus intense, plus spectaculaire... Bref, "plus tout" ! "Ce serait encore mieux si on appliquait cette formule dès le début des Play-Offs", estime l'entraîneur rouennais Rodolphe Garnier. "Pour une question de rythme et d'équilibre dans la série".



En tout cas, dans cette finale qui s'annonce épique, le robuste défenseur rouennais Antonin Manavian retrouvera d'anciens partenaires, comme lui, au jeu physique prononcé.

 

"Pour moi, ils sont meilleurs en défense qu'en attaque", estime d'ailleurs le portier des Dragons Fabrice Lhenry. "Et ils vont probablement jouer à quatre lignes". Analyse recoupée par son coach : "ils ont retrouvé leurs internationaux et terminent fort la saison. Ils ont terminé leur 1/2 finale comme nous en quatre matches. Ça promet une belle finale".

 

Qu'en pensent les supporters ?

 

Pour représenter les partisans de chaque équipe, rhe76.com s'est adressé à deux figures de chaque côté. Supporters de la première heure.

 

Jeannick Pelletier, ancienne présidente du club de supporter grenoblois estime que : "Rouen - Grenoble, ce sera de gros et bons matches. Ce qu'on n'a pas forcément tout au long de la saison. Rouen, c'est LA grosse équipe. On ne va pas s'enflammer. On est déjà content d'être en finale. Maintenant ce n'est que du bonus. On aurait pas misé beaucoup sur leur présence en finale au début de la saison. Mais on sent nos joueurs super-motivés. Nos défenseurs sont en pleine bourre. Je crois que j'ai rarement vu l'équipe aussi bien jouer défensivement".

 

Son homologue rouennais, Sébastien Merlet garde lui forcément en principal souvenir de ces affiches rouenno-grenobloise le premier titre rouennais de 1990. "A l'époque à la patinoire Clémenceau de Grenoble c'était quelque chose !", se souvient-il. "Depuis qu'ils sont passés à Pôle Sud, la rivalité n'est plus tout à fait la même, mais je dirais que ça vient quand même juste derrière les Rouen - Amiens".

 

"Grenoble est une équipe des "premières fois". Première Coupe de la Ligue. Premier match des Champions et première équipe à remporter les quatre coupes en une saison. On espère que Rouen cassera cette série pour remporter la première finale en 7 matches. Ça peut changer la donne. Les Grenoblois ont déjà disputé 14 rencontres avant d'en arriver là. Ça fait presque une demi-saison. Mais ils sont jeunes. En tout cas, s'il y a un 7ème match, ce sera à Rouen, et avec le public de l'île Lacroix, ça pourrait être bien la folie".

 




 PUBLIE LE VENDREDI 23 MARS 2012

DERNIER MATCH

VENDREDI 07 AVRIL 2017
Play-Offs - Finale Match 6 (PLAY-OFFS)
2 - 4
ROUEN
GAP
FINAL
1 2 3 T
ROUEN
1 1 0 2
GAP
2 1 1 4
Feuille de Match
DEVENEZ PARTENAIRE
Vous souhaitez devenir partenaire du RHE76 ?
Merci de contacter l'agence Mark'Events
Contact : 02 35 600 006 Site internet : www.markevents.com